Apsaras – le cerisier

La compagnie asparas

Asparas – Le Cerisier

Fondée en 1994 à Bordeaux par Henri Bonnithon, la Compagnie Apsaras Théâtre s’est donnée pour objectif de proposer à un large public un travail conciliant formes théâtrales traditionnelles et sujets contemporains. Un groupe de recherche et de création se constitue peu à peu, réunissant comédiens, plasticiens, danseurs et musiciens. Au fil des ans, plusieurs spectacles se sont succédés, en abordant les sujets les plus divers: la migration, la relation Orient/Occident, l’immortalité à travers les contes, les faits divers ou encore les questionnements du couple. Depuis son origine, la Compagnie Apsaras Théâtre a développé, en parallèle avec ses activités de création, une action pédagogique qui lui paraît à la fois essentielle et complémentaire. Apsaras Formation propose ainsi des stages thématiques pour des publics amateurs et professionnels. C’est dans cette optique notamment que la compagnie a pensé son projet de lieu: Le Cerisier. Situé à Bordeaux, en plein cœur du quartier de Bacalan, Le Cerisier est un espace intermédiaire dédié aux pratiques des arts de la scène, un lieu de résidence/restitution, un lieu de formation/transmission, un espace d’exploration artistique qui se veut accessible aux compagnies et artistes émergents, amateurs, confirmés ou en voie de professionnalisation et ouvert sur le quartier.

Avec cet espace la compagnie Apsaras souhaite :

  • Poursuivre et développer son travail de création, d’échanges et de formations
  • Donner la possibilité aux comédiens professionnels et amateurs de pouvoir continuer à se former en offrant une pluralité d’enseignements sous forme de rencontres ou de stages afin de refléter au mieux le spectre du paysage théâtral actuel
  • Permettre aux artistes, aux publics amateurs, ainsi qu’aux formateurs d’accéder à des pédagogues et des pédagogies reconnues, pas ou peu disponibles sur Bordeaux Et aussi :
  • Permettre à d’autres compagnies de profiter de l’utilisation d’un espace réellement adapté aux arts de la scène
  • Favoriser l’échange et la transmission entre les publics et les compagnies

Doté d’un plateau de 130m2 équipé et d’un espace administratif, cet espace est destiné aux compagnies de théâtre, artistes professionnels et amateurs. Le type de pratiques embrasse tout le spectre connu, des techniques de jeu de l’acteur occidental à celles héritées d’autres cultures. Ces pratiques peuvent être en lien avec des techniques vocales ou corporelles, musicales ou manipulatoires.

Site WEB

7-11 rue Joseph Brunet
33300 Bordeaux-Bacalan
09.54.11.63.01


 

 


Le projet du Cerisier est accompagné par ATIS dans le cadre du dispositif « incubateur ».

Spectacles

Au bout du rouleau (création 2019)

Violent immédiat, comme un crachat jeté à la figure, le texte d’Au bout du rouleau est sans concession. Inspiré par les textes de Hanoch Levin, ou encore Sylvain Levey, Il est un constat amer, d’une époque où tout était soi-disant possible, parce que la liberté de vivre avait été conquise, mais où le désir reste la valeur qu’il faut défendre.

Ballotté par les flots

Inspiré par la symbolique du Bateau Ivre d’Arthur Rimbaud, Ballotté par les flots est un spectacle composé de poèmes et de textes de chansons qui illustrent les étapes et passages de la vie d’un homme.

Faits d’hiver

Ce pourrait presque être des contes radiophoniques. Cinq contes contemporains, sombres comme le sont ces faits divers qui surgissent parfois de notre quotidien et en brisent le cadre. Cinq instants de vie de couples – tous singuliers - interprétés avec intensité et justesse par un comédien et une comédienne.

Une soirée chez M. et Mme Boulingrin

Pour fêter leurs vingt ans de vie commune, M. et Mme Boulingrin organisent une fête. Ils ont invité leurs amis à partager ce tendre et romantique moment et pour cela ils vont interpréter une scène du répertoire dédiée à l'amour éternel "Roméo et Juliette" de William Shakespeare. Mais cela sera sans compter sur l'arrivée d'un invité indésirable le sieur Des Rillettes..

Les Routes de l’Exil

Venus des lointaines montagnes d’Afghanistan, un musicien et un conteur, avec pour seuls bagages quelques instruments, un tapis et un sac, s’installent. Contraints à la fuite, à l’abandon de leurs biens, les voilà sur les routes, fuyant la mort, la misère, le désespoir, pour un hypothétique pays d’accueil et de tolérance. Voyageurs itinérants, bardes des temps anciens, ils traversent les frontières et gagnent leur vie au coin des rues en exerçant leur art.