D’art D’art*

Chargée encore du bonheur d’avoir dansé vendredi soir.
Chargée du thème que j’ai choisi : la frontière entre les mondes visible et invisible. Parler de la mort et de notre rapport à l’âme chère et perdue. Celle qui n’est plus palpable mais pourtant toujours bien là, autour de soi. Que reste t’il entre elle et soi? A part le vide? Comment colorer ce vide? Et le rendre à nouveau joyeux? Comment rester debout et continuer sa route?

Merci à Myriam Rueff et Lauriane Chamming’s d’avoir mis en place ce concept de rencontre entre un plasticien et un danseur, pour que ces deux arts vibrent ensemble et ne fassent plus qu’un. Avec ma partenaire peintre Nathalie Portejoie, nous comptons bien continuer cette aventure avec ce spectacle qui sera porté par la compagnie sOns de tOile. A suivre donc…

Lalao Pham Van Xua / Cie Sons de Toile

title
title
title
title
title
title

Crédits Photos : Benoit Martrenchar et Christian Vicens

*Le festival D’ici DANSE et l’association ETINCELLE proposent et commandent une création originale, les D’ART D’ART :

2 artistes du mouvement créent respectivement un solo en interprétant à leur guise une œuvre d’un plasticien exposé au festival. L’œuvre du plasticien est présente en scène. Ils se produisent en première partie de soirée ainsi qu’en séances scolaires pour une dizaine de classes pendant le festival.

Deux danseurs ont relevé le défi cette année : Lalao Pham Van Xua- Cie Sons de Toile et Auguste Ouéodrago de la Cie Auguste Bienvenue, ont choisi respectivement une œuvre de Nathalie Portejoie et Jean-Philippe Rosemplatt

Ce projet a été sélectionné par la CALI (communauté d’agglomération du Libournais) pour assurer un parcours d’éducation artistique et culturelle pour 15 classes de cycle 3 sur la période scolaire 2018-2019. Partenariat avec la DRAC Nouvelle Aquitaine, Le Département de la Gironde, la DSDEN, l’IDDAC.


    Envoyer un commentaire